Droits des femmes : une tentative de définition ?

« Les droits de la femme sont des droits humains et les droits humains sont universels et indivisibles. Ils s’appliquent à toutes les femmes, quel que soit leur coin de terre et quelles que soient leurs conditions de vie. En pratique, cependant, le contexte dans lequel elles évoluent, au sein de leurs sociétés, sont autant d’autres barrières s’opposant à la jouissance de leurs droits humains. (…) Ce qui unit les femmes aujourd’hui à l’échelle mondiale, par-delà leurs différences de classe, de race, de culture, de religion, de nationalité et d’origine ethnique, c’est la négation et la violation de leurs droits fondamentaux d’êtres humains, mais c’est aussi leur volonté inébranlable de reconquérir ces mêmes droits. Le grand échec des gouvernements du monde entier, ce n’est pas leur simple incapacité de garantir aux femmes le respect des droits sociaux, économiques et culturels. Leur échec, c’est qu’ils ne sont pas parvenus à empêcher la violation des droits civils et politiques des femmes (quand ils ne l’ont pas carrément sanctionnée) : droits de ne pas être torturées, violées, tuées, enlevées ou emprisonnées. »

Pierre Sané, ancien Secrétaire général d’Amnesty International

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s