Nos observations sur la condition féminine en Mauritanie

Activité de sensibilisation sur des thématiques de santé dans une association féminine

Activité de sensibilisation sur des thématiques de santé dans une association féminine

11 responsables associatives et personnalités de la société civile plus tard, nous avons sacrément aiguisé notre vision de la femme mauritanienne. Histoire de ne pas vous endormir, on va résumer tout cela avec un bon vieil abécédaire.

A comme… Amélioration : de l’avis de tous, la femme mauritanienne a vu sa situation s’améliorer de façon considérable depuis une quinzaine d’années. Aujourd’hui, elle est considérée par beaucoup comme plus émancipée qu’au Maroc. 1200 conseillères municipales, plus de 20 % de femmes au Parlement, une élite économique qui émerge… Les femmes ont réussi, par leur mobilisation, à faire comprendre que « sans elles, c’est contre elles », et elles sont impliquées dans la gestion de la société. Mais attention : ce n’est pas parce que cela va mieux que cela va bien.

D comme… Divorce : la répudiation sans motif est toujours possible en Mauritanie. Un homme peut donc décider de façon unilatérale de divorcer d’avec sa femme, sans partage du patrimoine des deux époux.

E comme… Éducation : les filles sont plus nombreuses à l’école primaire que les garçons. Mais bien souvent, l’école primaire est jugée suffisante pour une femme, en particulier dans les espaces ruraux où le premier collège se trouve parfois à des dizaines de kilomètres.

E comme… Excision : pratique qui a quasi disparu à Nouakchott, mais subsiste encore en zone rurale, où une femme non excisée est considérée comme impure, turbulente et excitée envers les garçons. L’excision est effectuée tôt, parfois même dans les 40 jours suivant la naissance de l’enfant. L’État fait des efforts et a notamment sanctionné pénalement des exciseuses, mais reste à changer les mentalités. En effet, les ruraux peu éduqués ont tendance à confondre tradition et religion (alors que la pratique de l’excision a débuté avant celle de la religion musulmane !). Du coup, les associations locales ont bien souvent besoin de venir avec des imams à leurs opérations de sensibilisation pour être écoutées.

G comme… Gavage : une technique utilisée par certaines familles aisées. En faisant manger à sa fille 4 à 5 kilos de semoule noyés dans du lait et de l’eau, on la forçait à prendre du poids. Un proverbe mauritanien affirme même que « la femme occupe dans le cœur la place qu’elle occupe dans l’espace ». Mais là encore, cette pratique est en voie d’extinction.

M comme… Mariages précoces : comment jeter la pierre à une famille démunie, qui voit dans le mariage de sa fille mineure la perspective de toucher une dot substantielle et de posséder des terres ? Le mariage précoce, c’est presque du business pour les familles les plus pauvres. Du coup, il y en a eu 798 l’an dernier dans le pays.

M comme… Mariages secrets : un mariage « non officiel » qui permet à un homme d’épouser sa maîtresse, ou une femme qu’il a fait tomber enceinte, sans que sa famille, son village ou son épouse soient au courant. Cela permet à l’enfant d’avoir un père « officiel » (et donc un acte d’état civil), mais en revanche cela ne lui permet pas d’hériter de son père.

P comme… Polygamie : elle est légale tant que la femme est au courant. Si la femme refuse, elle a le droit de quitter son mari, mais n’empêchera pas pour autant le nouveau mariage. C’est une pratique qui a augmenté dans toutes les communautés, y compris chez les Maures Blancs qui, à l’origine, ne connaissaient pas cela dans leur culture.

P comme… Pouvoir : la femme mauritanienne a un pouvoir discret qui se limite à la maison, donc qui est invisible mais réel. A fortiori chez les Maures, c’est bien souvent le chef du ménage, la gestionnaire des finances, voire « une reine qui gère le foyer » (Aminetou Mint El Moctar)

R comme… Religion : un responsable associatif est moins écouté qu’un religieux, d’où l’importance pour une association de travailler avec des imams. Il existe, pour beaucoup, une montée du salafisme dans le pays, notamment à cause du retour au pays d’élites mauritaniennes ayant étudié dans des pays comme la Syrie ou l’Irak. Partie visible de l’iceberg, des liens économiques de plus en plus prégnants avec le Qatar et l’Arabie Saoudite.

S comme… Société civile : de façon générale, les gens sont plus engagés qu’avant. Les femmes, en particulier, veulent faire valoir leurs droits, et ont su faire pression sur les politiques pour imposer des quotas de représentativité politique. Aujourd’hui, il existe plus de 400 coopératives (la plupart féminines) dans le pays.

V comme… Viols et violences : un phénomène en forte recrudescence (1273 viols en 2014).

Responsables associatives mauritaniennes rencontrées avec la collaboration de l'antenne France Volontaires Mauritanie

Responsables associatives mauritaniennes rencontrées avec la collaboration de l’antenne France Volontaires Mauritanie

Globalement, les personnes que nous avons rencontrées ont une vision positive de l’évolution de la femme mauritanienne. Comme l’avait dit Oumro Khairy Kane dans notre interview : « Je peux vous dire que la femme mauritanienne vient de loin. Moi, quand je faisais le collège, on était 5 filles dans la classe. Il n’y avait qu’une seule femme au gouvernement. Depuis, on s’est beaucoup battu, et la lutte a porté ses fruits, bien que ce soit insuffisant. »

Un immense merci à toutes celles et ceux qui nous ont reçues, et en particulier à Khadijetou Sakho, Oumro Khairy Kane, Hawa Fally Fall, Lala Aicha, Madame Silala, Aminetou Mint Moctar et les autres dont nous n’avons malheureusement pas noté le nom exact. Un grand merci, aussi, à Awa et Djibrilla de France Volontaires Mauritanie Les heures passées à discuter avec chacun de ces acteurs ont été l’une des raisons d’être du Projet 51 en Mauritanie.

Nous nous dirigeons maintenant vers l’intérieur du pays, ses dunes, ses oasis, ses grandes étendues, et ses hommes et ses femmes bien différentes de Nouakchott…

Responsables associatives mauritaniennes rencontrées avec la collaboration de l'antenne France Volontaires Mauritanie

Responsables associatives mauritaniennes rencontrées avec la collaboration de l’antenne France Volontaires Mauritanie

Publicités
Cet article a été publié dans Mauritanie, Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s