Présentation pays : la Malaisie

FICHE D’IDENTITE : LA MALAISIE

Malaisie

 C’est, en termes d’IDH, le pays le plus développé de notre périple. Peuplé comme une demi-France, la Malaisie présente l’exemple remarquable d’un pays qui, en quelques décennies, est passé d’une position d’usine du monde à celle de pôle économique majeur. Les indicateurs sont éloquents : avec 75 % de la population évoluant en aire urbaine, un PIB / habitant en parité de pouvoir d’achat de 24 700 $, un taux de chômage de 2,9 %, une espérance de vie s’élevant à 75 ans et un taux d’analphabétisme d’à peine 5 %, la Malaisie présente, à bien des aspects, les caractéristiques d’un pays du Nord. Symbole de cette opulence, la capitale Kuala Lumpur et ses mondialement célèbres tours Petronas, culminant à 452 mètres, et qui, jusqu’en 2004, étaient le plus haut gratte-ciel du monde.

Pourtant, la Malaisie est, avec le Rwanda, le pays de notre itinéraire où la répartition des richesses est la plus inégalitaire. L’indice d’inégalités y est plus élevé encore qu’aux Etats-Unis, au Nigeria ou en Russie : il faut dire qu’il fait meilleur travailler dans le bureau d’une société pétrolière à Kuala Lumpur que de subsister en vendant de l’huile de palme dans un petit village encerclé par la forêt tropicale. Ainsi, ils sont aujourd’hui encore près de 600 000 Malaisiens à subsister avec moins de 2 € par jour.

La Malaisie est un territoire extrêmement métissé dans lequel se côtoient notamment 50 % de Malais, 22 % de Chinois, 7 % d’Indiens et 8 % d’étrangers (expatriés notamment). Cette réalité se traduit sur le plan religieux, avec 61 % de musulmans, 20 % de bouddhistes, 9 % de chrétiens et 6 % d’Hindous.

 

ETRE UNE FEMME EN MALAISIE

 Etrangement, l’inégalité hommes-femmes en Malaisie est plus marquée que chez ses voisins que sont l’Indonésie, la Thaïlande ou les Philippines. 107ème sur 142 pays classés, la Malaisie pêche à de nombreux niveaux, en particulier en termes de représentativité politique (12 % des parlementaires et 7 % des ministres sont de sexe féminin) et au niveau de la participation économique : moins de la moitié des femmes malaises font partie de la population active (contre 79 % des hommes). Parmi les aspects positifs, l’accès à l’éducation : si, comme en Indonésie, deux tiers des analphabètes sont des femmes, en revanche celles-ci sont plus nombreuses que les hommes à poursuivre des études secondaires ou tertiaires.

Nombreux sont les récits de voyage à évoquer l’étrange situation de la femme dans ce pays, où l’on côtoie aussi bien des femmes voilées et habillées en tenue traditionnelle que des Chinoises avides de shopping et habillées en petite tenue, en passant par de riches business women se promenant dans le centre d’affaires de Kuala Lumpur en tailleur et talons hauts. Pourtant, c’est bien vers ces dernières que semble tendre l’avenir « moderne » du pays : un plan mis en œuvre en 2012 vise à ce que 30 % des postes à responsabilité dans le secteur privé soient occupés par des femmes, une proportion déjà respectée dans le secteur public.

Il n’empêche que les débordements, en particulier venant de la frange islamique fondamentaliste, sont encore nombreux. A titre d’exemple, citons l’existence d’un ’Club des femmes obéissantes’, qui regroupe 800 femmes persuadées de trouver dans la soumission à leur mari la clé d’une vie de couple épanouie. Pour en savoir plus sur cette initiative douteuse, n’hésitez pas à consulter l’article de Courrier International à ce sujet : http://www.courrierinternational.com/article/2011/07/07/sois-belle-servile-et-tais-toi.

 

POURQUOI ALLONS-NOUS EN MALAISIE ?

Pour le plaisir d’un voyage itinérant de Jakarta à Kuala Lumpur, qui nous transportera entre deux gigantesques métropoles en passant par de petits villages perdus, des rizières agrippées dans les montagnes, et la traversée du détroit de Malacca.

Parce qu’à l’instar de tant d’autres, la Malaisie est un pays que l’on connaît surtout pour ses aspects touristiques, et dont nous souhaitons faire connaître la vraie vie de la population.

Parce que la Malaisie est dans une situation paradoxale, appartenant presque au Nord géopolitique et économique, et pourtant très en retard sur des questions d’émancipation de la femme.

Parce que, tiraillée entre développement économique et traditionalisme religieux, la Malaisie donne une image éloquente de ce que signifie être une femme au 21ème siècle.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé, Présentation pays. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s