Présentation pays : Indonésie

FICHE D’IDENTITE : L’INDONESIE

Indonésie

 

 

 

 

 

 

Avec plus de 250 millions d’habitants, l’Indonésie est le 4ème pays le plus peuplé du monde, et le pays de la planète abritant le plus grande nombre de musulmans. Démocratie récente (le dictateur Soeharto n’a quitté le pouvoir qu’en 1
998), l’Indonésie est un pays qui fait face à de nombreux défis pour assurer l’unité d’une population étirée entre plus de 11 000 îles habitées, appartenant à plus de 1 100 groupes ethniques et parlant plus de 700 langues différentes. De même, avec 9 % de chrétiens, 3 % d’hindous et 2 % de bouddhistes, les quelque 215 millions d’Indonésiens musulmans cohabitent avec leurs voisins au sein d’une société laïque. Il suffit de regarder la liste des jours fériés du pays pour s’en rendre compte : on y trouve aussi bien le Nouvel An chinois que Noël, le Jour du Silence hindouiste, l’Ascension de Mahomet, la Fin du Ramadan ou encore le Vendredi Saint. A cette diversité humaine, s’ajoute une incroyable diversité naturelle. Aucun pays ne compte plus de volcans actifs ; et, à part l’Australie, aucun pays ne compte davantage d’espèces endémiques.

Si l’on se base sur l’IDH, l’Indonésie est le pays de notre itinéraire dont le niveau de développement se rapproche le plus de la moyenne mondiale, grâce notamment à une création de richesse économique dont la croissance a été impressionnante : en 1960, soit il y a tout juste deux générations, le PIB / habitant y était inférieur à celui du Niger ou de la Centrafrique. Aujourd’hui, il est 6 fois supérieur au premier, et 8 fois supérieur au second. Mais bien sûr, dans un pays où les zones enclavées sont nombreuses, et où près de la moitié de la population vit encore dans les campagnes, cette croissance ne bénéficie pas à tous : 43 % de la population indonésienne survit avec moins de 2 $ par jour…

Sur le plan de l’éducation, la situation est encourageante (seulement 6 % d’analphabètes, durée moyenne de 13 ans de présence à l’école), mais malheureusement compliquée par la prépondérance du travail des enfants, qui concerne plus de 4 millions d’entre eux. Pourtant, avec un ratio d’enfants par femme qui correspond tout juste au seuil de renouvellement des générations, l’Indonésie est un pays qui a achevé sa révolution démographique, et dont la croissance de la population suit un rythme tout à fait convenable.

 

ETRE UNE FEMME EN INDONESIE

 L’Indonésie se classe en 97ème position sur 142 pays classés au Gender Gap Index, la faute, notamment, à une représentativité politique médiocre (seuls 20% des parlementaires et 13 % des ministres sont des femmes) et à une faible participation à l’activité économique du pays : le revenu moyen de la femme indonésienne correspond à la moitié de celui de l’homme, et elles sont 3 fois plus nombreuses que les hommes à ne pas faire partie de la population active sur le plan professionnel.

Sur le plan de l’éducation, la situation pourrait paraître inquiétante vue de loin : ici comme dans beaucoup d’autres pays, plus de deux tiers des analphabètes sont des femmes. Pourtant, quel travail accompli depuis quelques années ! Dans l’enseignement primaire comme dans le secondaire et le tertiaire, les femmes sont aujourd’hui surreprésentées par rapport aux hommes.

Ces données doivent être nuancées à la lumière d’une dimension déjà évoquée dans les paragraphes précédents, à savoir l’extrême diversité de l’Indonésie. Ainsi, on ne peut passer outre la situation dans la province d’Aceh, seule région du pays dans laquelle est appliquée la charia. A contrario, l’ethnie Minangkabau, dont font partie près de 6 millions d’Indonésiens, est une société fondamentalement matriarcale, dans laquelle c’est la fille qui demande son mari en mariage, après quoi le couple vient habiter dans la famille de la femme, et dans laquelle la propriété passe de la mère aux filles. L’Indonésie, terre de contrastes…

 

POURQUOI ALLONS-NOUS EN INDONESIE ?

Parce que, en tant que pays musulman, situé en Asie, anciennement colonisé par les Hollandais, et abritant de nombreux peuples d’origines polynésiennes sur ses milliers d’îles, l’Indonésie est un pays aux confins de différentes civilisations.

Parce que l’Indonésie présente un exemple remarquable de pays partagé entre tradition et modernité, et que le développement anarchique de Jakarta en est une manifestation éloquente.

Parce que l’Indonésie incarne le futur. En 20 ans, le pays a vu son PIB tripler à la faveur d’un boom économique exceptionnel.

Parce qu’à l’instar de l’Ethiopie ou du Bangladesh, l’Indonésie est un pays immense, deux fois plus peuplé que France et Grande-Bretagne réunies, et pourtant assez méconnu de nous autres Européens. Faire découvrir un pays où se trouve 4 % de l’espèce humaine, c’est un beau défi.

Parce qu’une chose résume mieux que toute autre le caractère unique de ce pays : la photo ci-dessous. Elle représente… une mosquée de Jakarta. Inattendu, non ?

 Indonésie mosquée

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé, Présentation pays. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s