Présentation pays : le Rwanda

FICHE D’IDENTITE : LE RWANDA

_MG_0607

La seule évocation du Rwanda renvoie inéluctablement à l’un des plus grands drames de l’histoire humaine : le dernier génocide du 20ème siècle, qui a causé la mort d’au moins 800 000 hommes, femmes et enfants, tués parce qu’appartenant à l’ethnie Tutsi. Bien sûr, il est difficile de décrire le pays des 1000 collines sans prendre la mesure de cet évènement, et sans concevoir d’où est reparti le Rwanda dès l’arrivée au pouvoir du Tutsi Paul Kagamé, en juillet 1994. Comment parvenir à reconstruire un pays quand des centaines de milliers d’assassins peuplent ses collines, quand près de 15 % de sa population a été éradiquée en moins de 3 mois, quand les velléités de vengeance animent encore les esprits chez les survivants ?

Pourtant, 20 ans après, le travail abattu a été remarquable à bien des niveaux. Sur le plan de la réconciliation nationale d’abord : la coexistence de la justice formelle (en particulier au niveau du Tribunal International de La Haye) et de la justice informelle (à travers les conseils de village) a permis de juger un nombre important (mais malheureusement pas exhaustif…) de coupables du génocide. Sur le plan économique ensuite : depuis 2003, le taux de croissance moyen du PIB rwandais est de 8 %, et le pays a été classé second pays africain dans le classement 2014 « Doing Business » de la Banque Mondiale (même si, il faut le noter, les inégalités se creusent et cette croissance ne profite pas – encore – à tout le monde). Sur le plan politique enfin : Paul Kagamé, réélu haut la main à chaque élection, malgré quelques dérives (en particulier la modification de la Constitution pour pouvoir se présenter à un 3ème mandat en 2015…) incarne la stabilité du pays, et rassure de nombreux investisseurs.

Aujourd’hui, le Rwanda est en passe de devenir un pays comme les autres, ou presque. Suite à une croissance démographique majeure, et au retour au pays des nombreux réfugiés du début des années 1990, il compte 12 millions d’habitants. Sa densité de population est la plus élevée d’Afrique, et pourtant, le taux d’urbanisation n’est que de 28,8 %. Mais voilà : dans chaque colline, se succèdent au fil des kilomètres de petits villages dont les habitants profitent du climat très profitable à l’agriculture.

Pourtant, le Rwanda part de loin, de très loin, et cette évolution positive ne doit pas faire oublier des conditions extrêmement précaires. L’espérance de vie n’y atteint pas 60 ans (la plus faible de tous les pays de notre périple), la faute notamment à une prévalence du VIH (2,85 % de la population est séropositive, et à une situation économique encore bien loin des standards acceptables : le PIB / habitant du Rwanda est inférieur à celui de la Corée du Nord, d’Haïti ou de l’Afghanistan !

ETRE UNE FEMME AU RWANDA

Incroyable mais vrai : le Rwanda est l’un des pays du monde où l’égalité hommes – femmes est la plus développée. Le pays se trouve en 7ème place à l’échelle du Gender Gap Index, grâce notamment à la proportion de femmes parlementaires la plus élevée du monde (64 %) et à un taux d’activité économique plus élevé chez les femmes (88 %) que chez les hommes (86 %) ! Plus positif encore, les inégalités de salaire entre hommes et femmes au Rwanda sont moins marquées qu’en France.

Sur le plan de l’éducation, mêmes conclusions : filles et garçons vont à l’école à peu près dans la même proportion (environ 70 %), alors qu’avant le génocide les garçons y étaient neuf fois plus nombreux que les filles.

Comment expliquer ce phénomène ? On pourrait croire que c’est la résultante d’une génération masculine dévastée par le génocide, mais il n’en est rien : le Rwanda compte 0,99 homme pour une femme, ce qui est à peu près dans la moyenne mondiale. L’explication, il faut plutôt la trouver dans une volonté politique extrêmement forte, et dans des dépenses publiques importantes engagées dans certains domaines dans lesquels les femmes sont habituellement négligées, telles que l’éducation (dont les dépenses représentent 17 % du PIB, soit 2 fois plus qu’en France !) et la santé (92 % de la population dispose d’une assurance maladie).

Laissons le mot de la fin à Paul Kagamé : « Aujourd’hui, nous voulons encourager les femmes à prendre des responsabilités, et pas simplement à se tourner vers les hommes. Nous savons en notre âme et conscience que des femmes peuvent atteindre de hauts niveaux de responsabilité, alors qu’auparavant elles ne savaient même pas qu’elles devaient participer. Elles prennent maintenant conscience de leur rôle. »

POURQUOI ALLONS-NOUS AU RWANDA ?

 Parce qu’il paraît inconcevable de se dire que l’un des pays les plus pauvres, et les plus sous-développés, de la planète est aussi l’un de ceux où l’inégalité hommes – femmes est la moins marquée.

Parce qu’il faut rappeler une vision plus positive du Rwanda que celle qui transparaît dans la plupart des médias, et qui est cantonnée sur l’année 1994.

Parce que, beaucoup de gens l’ignorent, le Rwanda est surnommé le Tibet de l’Afrique. Le pays des mille collines présente des caractéristiques géographiques uniques, et apparemment sublimes.

Parce que, paradoxalement, dans une sous-région toujours sujette à tous types d’évènements, le Rwanda apparaît aujourd’hui comme le pays le plus stable par rapport à ses voisins que sont l’Ouganda, le Burundi ou la R.D. Congo.

Parce que le Rwanda est une source d’inspirations pour de nombreuses nations. Le pays des mille collines, où le mal s’était exprimé sous sa forme la plus terrifiante à une époque finalement bien récente, est aujourd’hui en passe de devenir un pôle économique d’envergure, dans lequel les femmes ont toute leur place.

Parce que, pour résumer grossièrement, le Rwanda part de très, très, très loin, mais évolue très, très, très vite.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé, Présentation pays. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s